Avis de tempête 

Il se dit que les gaulois n'avaient qu'une peur, une seule, c'était que le ciel leur tombe sur la tête

Ce XXIème siècle est une époque formidable avec son déferlement d'avancées technologiques nous inspirant le sentiment d'une embardée de l'histoire telle qu'elle se déroule sous nos yeux tout à la fois ébahis et craintifs de ce qui, au dessus de nos têtes risque incessamment de tomber et nous la fracasser. Il se dit que les gaulois n'avaient qu'une peur, une seule, c'était que le ciel leur tombe sur la tête ! Soit, je m'attarderai volontiers sur l'authenticité de cette information dans un article prochain. Indéniable est le fait que cette réalité habite le collectif sous diverses formes comme cette crainte de l' "apocalypse nucléaire", apparue pendant la seconde moitié du siècle précédent, réactualisée depuis qu'un dictateur Russe issu des services secrets de feu l'U.R.S.S (C.C.C.P.) brandit la menace d'atomiser Londres et Berlin avec des missiles stratégiques Sarmat à très haut pouvoir de destruction (massive !).

arithmomancieLes inénarrables millénarismes occidentaux à caractère arithmomantique sont à comprendre comme une fascination obsessionnelle des passages d'un millénaire à un autre (0, 1000,2000), d'un siècle à l'autre, dates dont la rondeur inspire ainsi que d'autres un peu moins rondes mais dont la singularité se prête à des prophéties spécieuses comme il en fut des 11/11/11, 21/12/12, 21/12/21 et j'en passe. On aura aussi vu que même si les dates du calendrier restent banales en apparence, on ira faire des calculs où la numérologie tiendra lieu de preuve qu'elles contiennent en elles des secrets à révéler, ou pas.

Alors que l'Islam se répand et entend réformer la morale et la justice, en réponse de quoi l'Évangélisme charismatique entend faire de même par des procédés moins guerriers car apparemment plus messianiques, la physique quantique opère une révolution paradigmatique et scientifique très curieusement corrélée au retour de la doctrine créationniste ainsi que du "platisme" à comprendre ici comme l'affirmation que la terre est ... plate !

Quand la zététique paraît

zététique

Apparue vers la toute fin du XXème siècle (1998 ?), la zététique entend de son côté, dans une pratique discursive qui semble presque tout devoir à Aristote et à Descartes, débusquer ce que certains raisonnements ont de spécieux en s'appuyant sur la logique et les connaissances produites par les sciences dites "exactes" (on les dit parfois "dures" par opposition à d'autres plus ... "molles"). La forte médiatisation du courant zététique est en train d'aboutir à une très sévère remise en question des sciences dites "humaines" dont la somme est au final considérée comme une justification contestable de croyances ayant pour objet les conduites individuelles ou collectives. Les cibles privilégiées de ce courant scientiste sont l'information, considérée de façon plus ou moins assumée comme une production de savoir, tout ce qui touche au paranormal, les pseudo-sciences comme la psychanalyse, bien évidemment aussi les fake news, terme rendu populaire par le 45e président des États-Unis d'Amérique du Nord, Donald Trump.

Les zététiciens sont passés maîtres dans la détection des failles de raisonnement, des biais cognitifs, de tout ce qui de près ou de loin conduit à des impostures, des corrélats tenus pour des relations de cause à effet, des heuristiques brumeuses comme en la matière le postulat d'une "mémoire de l'eau" sur laquelle se fonde l'homéopathie, cette dernière ayant été ciblée et abondamment critiquée comme l'est à ce jour la biodynamie, des pratiques de santé comme le jeûne tel que vanté par des charlatans le présentant comme moyen de guérir les cancers. Tout ce qui relève du paranormal passe sous les fourches caudines des zététiciens.

Des résultats 

On peut considérer désormais que les zététiciens ont accroché l'homéopathie et la naturopathie à leurs trophées de chasse.

Homéopathie (pôv' Juyet')

Les spécialités pharmaceutiques relevant de cette médecine controversée ont finalement fait l'objet d'une cessation de remboursement par l'assurance maladie au 1er janvier 2021. Autant dire que la propagande menée par les meutes zététichiennes ont été d'une grande efficacité quant à la question du financement des prestations sociales. On se souviendra que ce sont le plus souvent des questions d'argent qui tranchent les débats portant sur la légitimité des dites pseudo-médecines et pseudo-sciences. On se rappellera aussi qu'un tube de granules d' aconitum napellus en 9CH coûte environ 360 fois moins cher qu'un comprimé anticancéreux.

Naturopathie

Médecine dite "traditionnelle", d'origine occidentale, non-conventionnelle et reconnue par l'O.M.S., elle n'en est pas moins une cible pour les zététiciens, notamment lorsqu'il s'agit de dézinguer Thierry Casasnovas et Irène Grosjean, pour ne citer que ces deux personnes dont les discours et les pratiques ont en effet de quoi interpeller et qui font figure d'inquiétants illuminés quand d'autres praticiens apparemment plus raisonnables évitent de faire croire à leurs clients qu'il est possible de guérir des cancers par le jeûne, avec des jus de fruits, une alimentation crudivore etc ... moyennant l'arrêt des traitements médicaux en usage validés par la santé publique.

La plate-forme numérique avec pignon sur web, "Doctolib", connue pour recenser des thérapeutes de tous poils réalisait des profits de plus en plus remarquables, ce qui n'a pas manqué d'activer les fourches caudines de la zététique, plus précisément à l'encontre des praticiens de médecines dites "alternatives" dont l'existence et les profits déplaisent aux thuriféraires de l' "Art du Doute". Suite à la propagande menée par le lobby scientiste, Doctolib s'est vu sommé par le Ministère de la Santé Publique de faire disparaître de sa liste des pseudo-thérapeutes inscrits sous l'enseigne naturopathe, sophrologue, hypnothérapeute, psychanalystes, décision officielle du 26 octobre 2022.

Brandir les épouvantails Casasnovas et Grosjean avec leur remugle de dérive sectaire a donc été d'une efficacité redoutable pour porter un coup quasi définitif au parasitage de pratiques soignantes alternatives par des charlatans peu scrupuleux, dans l'intérêt de patients vulnérables à certaines recommandations fallacieuses.

Une audace limitée 

On s'étonnera peut-être que la zététique manque cruellement de détermination face aux "amis imaginaires", le premier d'entre eux (suivez mon regard) pouvant se féliciter de demeurer apparemment hors champ de ses investigations. Il y avait pour cela les frères Bogdanoff pour qui la question de l'existence de dieu était assez récurrente, à peine noyée dans leurs considérations controversées sur la "cosmologie primordiale".

La zététique laisse donc l'ami imaginaire de milliards d'êtres humains vaquer à ses occupations, leur faire prendre des vessies pour des lanternes, les laisser se massacrer entre eux et ourdir toutes sortes de complots contre la pensée rationnelle voire le plus élémentaire bon sens, aidé en cela par des cohortes de hiérophantes, moines et moniales, bigots de toutes sortes et messies autoproclamés.

fanatiques islamistesIl est un fait que depuis l'affaire des caricatures du prophète, un climat méphitique rend extrêmement dangereuse la critique des religions, ce qui à l'évidence ne paraît pas échapper au bon sens des zététiciens.

Je me permets de relever, au passage, que la représentation qui a suscité violences et assassinats, bien qu'irréductible à une apophénie, n'a été tenue pour celle du fondateur de l'islam que par ceux que cela arrangeait quelque part, ce quelque part lacanien, syntagme affectionné par nombre de psychanalystes comme représentation du non-savoir, de l'inconnu, du manque, d'où, plus encore que le besoin, naît le désir. Il est certainement moins dangereux de s'attaquer aux charlatans qui promettent la santé, aux sciences humaines que leur côté plastique expose davantage que la biologie ou la recherche en médecine dont le prestige encore vivace rend beaucoup moins vulnérables.

"Déféker", une mode 

Cet état de fait ne risque-t-il pas à terme de nuire au bien-fondé initial d'une démarche d'autodéfense intellectuelle ? Nombreux sont à ce jour les militants de la vérité scientifique occupés à débusquer toutes sortes de contraventions à la pensée logique et scientifique, de fausses informations ou fake news délivrées sur des réseaux très consultés par un public volontiers crédule. Celui qui débusque est le débunker. Celui qui épingle les fake news devient le défakateur, d'où le verbe non-officiel défaker que je me plais non sans malice à glisser dans mes tweets non moins malicieux pour sous-entendre que ces intervenants - très officiels pour certains - sont affectés par une sorte de diarrhée.

fake gameLe débunkage est une activité devenue très populaire ; une recherche sur youtube.com permettra de s'en convaincre. Le défakage a pignon chez france24 et francetvinfo, [vrai ou fake ?] lors de séquences consacrées à établir la part de vérité ou de mensonge - surtout de mensonge - identifiée dans une prise de parole politique ou autre, le traitement d'une information ou d'une problématique donnée. Un néologisme est entré dans le dictionnaire : "infox" (!). Celui-ci était déjà en 2018 parmi les plus prononcés dans les médias.

Les chaînes d'information en continu francetvinfo et france24 ont diffusé une campagne visant à expliquer aux spectateurs et auditeurs ce qu'il convenait d'entendre par "INFOX" dans un clip récurrent dont le fond sonore était - et l'est encore - caractérisé par une courte montée de notes, récurrente elle aussi, sur la gamme, aisément traduisible comme l'émergence soudaine d'un insight (compréhension soudaine d'un problème). La propagande fait son chemin comme elle l'a toujours fait avant même l'apparition des réseaux numériques en ce que les moyens d'influencer l'opinion ne sont pas réductibles à l'usage des technologies contemporaines. Les sociétés antiques, médiévales, modernes, industrielles et post-industrielles ont été, sont et seront, pour les prochaines, irrémédiablement traversées par des courants critiques mettant en exergue la question de ce qu'il convient de croire ou ne pas croire, dans un climat chaotique où le débat est promptement évincé par la violence des propos voire les passages à l'acte.

Quand l'histoire se précipite 

Il est en effet des périodes de l'histoire durant lesquelles des changements se produisent avec plus de rapidité qu'à d'autres. Ce fut le cas par exemple dans les décennies qui suivirent la catastrophe démographique causée par la peste noire (1347 - 1351). Les changements qui suivirent furent très profonds au point que de plus en plus d'historiens envisagent sérieusement de considérer ce fait majeur comme déclencheur de la Réforme du christianisme.

peace and loveDire que la période de ce début du XXIème siècle présente des analogies avec cette transformation des dogmes religieux me paraît envisageable consécutivement aux deux guerres mondiales du XXème siècle qui ont secoué le monde en seulement trente ans. La "Grande Guerre" de 14/18 avait déjà frappé les consciences des contemporains et favorisé l'émergence de mouvements pacifistes. Le pacifisme reprit de la vigueur durant la septième décennie du XXème siècle par la dénonciation, en Occident, de l'intervention américaine en Asie du sud-est, dont le mouvement hippie fut emblématique avec "Peace & Love" et "Make Love not War" pour slogans et le sigil ci-contre pour symbole.

Il me semble considérable que les conférences sur le désarmement nucléaire de la décennie suivante ne peuvent prétendre relever du pacifisme. Quant à aujourd'hui, le monde entier se voit contraint de se réformer pour cause de changement climatique, de crise des valeurs pour part liées à un ultra-libéralisme économique effréné par sa financiarisation contre celles universalistes et humanistes prônant une redistribution plus équitable de la richesse produite, confrontation dans laquelle s'invitent les religions intéressées à limiter l'emprise d'une doxa matérialiste et scientifique dont les élites, à l'instar des religieuses, entendent dicter un prêt-à-penser visant à définir ce qu'il convient de croire ou ne pas croire, dans un climat mondial tendu et éruptif caractérisé par un dialogue incertain entre civilisations.

Une névrose émergente et contagieuse 

névroseL'émergence de la zététique dans un tel contexte fait sens en ce que les antagonismes sociaux, idéologiques et intercivilisationnels lui fournissent de quoi porter un discours volontiers militant de nature à légitimer celui de la Science avec un grand "S", lequel bon gré mal gré promeut une certaine pérennité de l'establishment capitaliste pharmaco-industriel, ce qu'on aura pu constater lors de la pandémie de grippe chinoise (2019 - 2022).

Dans une plus large perspective, le discours zététicien consolide l'influence d'un rationnalisme radical confinant au scientisme. La crise covid19 aura en effet favorisé l'instauration de la zététique comme instance majeure d'un scientisme militant dont elle est devenue malgré elle - ou pas - une puissante complice comme on peut en faire le constat dans une tribune publiée sur la vitrine internet du Cercle Zététique Languedoc-Roussillon lorsqu'au final on y devine un règlement de compte entre membres d'une même paroisse, le Docteur Gilles Roche qui taille un costard à Didier Raoult alors en plein hubris.

 

Les zététiciens finiront un jour par reconnaître que l'Économie n'est rien autre qu'une science conjecturale 

 

J'en finis avec cette mise en perspective que d'aucuns choisiront de tenir pour un réquisitoire (la zététique, une passion ?) en invitant le lecteur à lire mon billet intitulé "Polémiques, imbécilités et névroses sévères" dans lequel j'argumente le fait que l'argent constitue un attracteur universel en ce qu'il en est systématiquement question lorsqu'il s'agit de dénoncer le charlatanisme et les vieilles sciences conjecturales avec l'Astrologie en tête de file. Uranie, sa muse, s'en moque à un tel point que débunkers et autres défékeurs s'en agacent. Mais qu'importe après tout. Les zététiciens finiront un jour par reconnaître que l'Économie n'est rien autre qu'une science conjecturale, les économistes et leur "alignement des planètes" des prophètes très diversement inspirés, les actionnaires pour une part non négligeable des clients avides de prédictions astrologiques visant à identifier les meilleurs placements.

Bien qu'il soit toujours question d'argent en matière de capitalisme financier, cela ne semble pas gêner outre mesure la rigueur zététique. Son silence (assourdissant !) à propos des études frelatées concernant l'efficacité des vaccins anti-covid a de quoi interroger sur l' "éthique" de la zététique.

 

Add new comment

The content of this field is kept private and will not be shown publicly.

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.